Agnès, martyre à douze ans

En construction

   Agnès est l’une des saintes traditionnellement vénérées par l’Eglise de Rome qui fait mention d’elle au canon romain – première prière eucharistique – comme pour Cécile ou Lucie par exemple. Son martyre a lieu vers 304, et déjà, vers 340 son culte est attesté, tandis que, en 349, la fille de l’empereur Constantin fait ériger sur sa tombe la basilique de Sainte-Agnès-hors-les-Murs.

   Agnès offre l’un des modèles les plus anciens et les plus illustres de la vierge, qui, au nom de son mariage spirituel avec le Christ, refuse fermement toute autre union et doit en subir le châtiment humain, le martyre.

   Très vite de nombreuses légendes se sont formées autour de la vie de sainte Agnès. Les seules données qui semblent sûres, car on les retrouve de façon constante dans les divers récits, sont les suivantes : issue d’une riche famille romaine, Agnès naît vers 290. Elle se consacre très jeune au Seigneur. D’une grande beauté, elle est demandée en mariage vers douze ou treize ans. Comme elle refuse, le prétendant, un riche patricien, furieux, la dénonce comme chrétienne aux autorités romaines. Celles-ci tentent par plusieurs moyens de la faire renoncer à sa Foi et à son dessein de virginité. Mais elle préfère le martyre.

   De très belles paroles sont mises dans sa bouche, telle cette prière avant de mourir : « Je viens à toi, Père très saint, que j’ai aimé, cherché et toujours désiré ». Et sa déclaration au bourreau : « Frappe sans crainte, rends-moi vite à Celui que j’aime ».

P1070169

J’AIME LE CHRIST

    Le nom d’Agnès vient du grec agnè, pure, mais sa ressemblance avec le latin agnus, agneau, a fait de cet animal son emblème. La basilique Sainte-Agnès devient très vite un lieu de pèlerinage, où l’on prend l’habitude d’apporter deux agneaux le jour de la f^te de la sainte, le 21 janvier. Bénits, ils sont offerts au pape. Puis des religieuses tissent leur laine pour en faire des palliums, petite étole réservée au Souverain Pontife qui la remet aux évêques qu’il veut particulièrement honorer.

Sainte Agnès est la patronne des vierges et des fiancés.

 

 

Publicités