Paule INGRAND

Paule INGRAND (1910-1997)

En symbiose avec le travail artistique de son mari Max Ingrand, pendant leur dizaine d’années de vie commune, Paule Ingrand, également diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, fait équipe avec ce dernier sur de nombreux projets, avec une certaine complémentarité, lui en tant que technicien et artisan, elle comme artiste visuel, peintre et dessinateur. Il expérimente et réalise la gravure sur verre, elle conçoit les sujets et les motifs qui façonneront le verre.

Ayant une carrière très active, Paule est une artiste graphique, peintre et fresquiste, avec un domaine d’activité étendu, passant par la création de couverture de magazine d’Art, de fresques et de bijoux somptueux. Elle a, entre autres, réalisé toutes les fresques de l’église Sainte-Agnès. Ses fresques religieuses sont empreintes de la marque de son temps et du style Art déco.

Les décors de verres gravés de Max et Paule sont inimitables et subtiles à la fois, par leur maîtrise technique, la netteté du trait, la précision des contours et la force du dessin.

Ils ont conçu de concert des créations décoratives en verre gravé, dont certaines pour le Normandie, dans un style propre aux Années 30.

Séparée de Max Ingrand, Paule Ingrand a poursuivi ses propres activités artistiques en Belgique, jouissant d’une certaine notoriété, dans la création de bijoux, principalement des broches et des pendentifs.

Paule Ingrand est représentée avec Max Ingrand dans le deuxième vitrail situé à gauche dans le chœur, prêtant leurs traits à Sainte Agnès, un agneau dans les bras (qui symbolise Jésus, le Fils de Dieu, le Sauveur …), et à Saint Ambroise.

 

 

 

 

 

 

Publicités